Downtown - Petite victoire du quotidien.

04:49



Ce weekend, je me suis lancée. Déjà trois semaines que je suis arrivée à Indianapolis. Trois semaines que je n'avais pas vu beaucoup plus que le musée, ses jardins, le parc et les différents "groceries shop" pour aller faire mes courses. Trois semaines que je repoussais un peu l'échéance et que je restais dans ma zone de "confort" (tout est relatif quand on part à l'autre bout du monde).

Hier, je me suis enfin prise par la main et je suis partie, seule, à la découverte de Downtown Indianapolis. Il faut savoir qu'ici la ville est immense, très étalée, pas du tout à l'image des grandes villes européennes. Il y a un centre ville, un épi-centre, Downtown pour Indianapolis, et après tout le reste est très éparpillé, de longues routes (tout est fait pour les personnes véhiculées ici) tout au long desquelles on peut trouver des "restaurants" (allant du McDo cheap du coin, aux supers bars et restaurants fancy, trop à la mode) et des boutiques en tout genre.


Pour beaucoup, je vous vois sourire en vous disant : "elle est allé en centre ville toute seule, elle est mignonne". Mais pour moi, c'est une énorme victoire. Beaucoup de personnes de mon âge semblent ouvertes au monde, aux voyages, à la découverte et aux "autres", aux gens. Mais ce n'est pas aussi facile que ça en a l'air, une fois qu'on y est. Pas pour moi. Alors oui, prendre le bus seule, sans trop savoir où je vais, sans connaître la route, les lieux, en allant vers l'inconnu et sans vraiment avoir le contrôle de quoi que ce soit, c'est comme me prouver quelque chose



Voyager et découvrir une autre culture seule, c'est assez déconcertant. Il y a à la fois toutes ces possibilités, ces nouveaux lieux à découvrir, ce dépaysement total à vivre, mais aussi tous ces moments de solitude, à ne pas parler, à ne pas pouvoir partager et créer des souvenirs avec quiconque. Cela m'avait déjà frustrée lors de mes trois mois au Canada, de ne pouvoir me faire de souvenirs avec mes proches que nous pourrions faire revivre ensemble. Mais maintenant, c'est l'étape du dessus, il n'y a plus que moi et ma petite cervelle pour nous auto-divertir l'une l'autre.


Pour le moment, être toute seule c'est assez frustrant, mais bon, je vis avec hein, sans trop savoir si je réussirai vraiment à apprécier cette façon de voyager, haha! Du coups, je vous laisse profiter des quelques photos que j'ai pu faire dans Downtown. Ci dessus, le Soldiers and sailors monument, qui, en plus d'être un hommage aux divers soldats morts pendant la guerre, se trouve avoir été bâti au centre parfait de l'état de l'Indiana. Donc, ici, c'est le milieu de l'Indiana, oui oui !







Pour finir, une des petites choses que j'apprécie dans ce genre de grandes villes américaines, ce sont les "entre deux". Ces petits espaces entre les grands buildings, comme de longs couloirs. À New York et Boston cela m'avait déjà irrémédiablement attirée, je trouve qu'ils ont un côté très narratif, comme si emprunter ces entre deux permettait de découvrir une nouvelle route, un peu à la Alice au Pays des Merveilles, haha.




Voilà, pour cette première escapade dans Downtown ! Entre l'appréhension de l'inconnu et la joie de se balader, l'air de rien, avec des passages piétons et des trottoirs partout (ce qui manque un peu autour de là où j'habite) et de découvrir ce qu'est l'american life :)

Et vous ? Vous avez déjà voyagé seul(e) ? 

You Might Also Like

0 commentaires